Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004. La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan
Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004.

Accueil > Notre association en détails > Activités de nos adhérents > Cécile Vaissié : dernière publication

Cécile Vaissié : dernière publication

dimanche 17 mai 2009


Cécile Vaissié, professeur en études russes et soviétiques à l’Université Rennes 2, Docteur en sciences politiques (IEP de Paris), est auteur de nombreux ouvrages dans ce domaine. Son dernier livre vient de paraître chez Belin :

Les Ingénieurs des âmes en chef. Littérature et politique en URSS (1944-1986)
Préface de Claude Lefort
Paris : Belin, coll. "Littérature et politique", 2008, 528p.
EAN 978-2-7011-4788-8

Présentation de l’éditeur :

« Ingénieurs des âmes » : c’est ainsi que Staline désignait les écrivains, censés « rééduquer » l’être humain pour construire le communisme. Les « ingénieurs des âmes en chef » étaient donc les responsables qui trônaient à la tête de l’Union des écrivains. Immensément connus en URSS et parmi les communistes européens, ils persécutèrent de grands écrivains comme Soljénitsyne, Pasternak, Akhmatova, Grossman ou Brodski et firent interdire leurs livres.

Ce livre est le premier à dresser de façon complète l’histoire de la littérature officielle et de ses acteurs dans la Russie soviétique, entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et le début de la perestroïka. Il repose très largement sur des archives russes, notamment celles de l’Union des écrivains et de « l’AgitProp » du Comité central du Parti.

Cette passionnante plongée dans un univers à la fois terrifiant et grotesque nous éclaire sur l’implication des élites soviétiques dans le processus d’étouffement de la pensée sociale et individuelle, étouffement dont les conséquences se font sentir, aujourd’hui encore, en Russie.



Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié