Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Notre association en détails > Activités de nos adhérents > Maryse Dennes : publications à découvrir

Maryse Dennes : publications à découvrir

jeudi 28 mai 2009, par Sylvette Soulié


Maryse DENNES est actuellement Professeur des Universités et responsable du Master Recherche « Etudes Slaves » de l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux3 et Membre de l’UMR 52 22 CNRS/ Univ. Bordeaux 3 EEE (Europe, Européanité, Européanisation). Elle est coordinatrice des axes de recherches sur les pays slaves dans le cadre des programmes quadriennaux de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine et de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux3. Dans le cadre de l’EEE, elle est responsable de l’ATTESH (Atelier de Traduction des Textes en Sciences Humaines) et directrice du CERCS (Collectif d’Etudes et de Recherches sur les Civilisations Slaves).

Adresses professionnelles :

  • Département d’Etudes Slaves, UFR LE-LEA, Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3 -33607 Cedex
    Tél. : +33(0)557124772 / fax : +33(0)5 57 12 46 14
  • Bureau du CERCS de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 10, esplanade des Antilles, 33607 Pessac Cedex
    Tél. : +33(0)5 56 84 00, poste 69 01 / Fax : +33(0)5 56 84 68 10
    e.mail : maryse.dennes@u-bordeaux3.fr

Maryse Dennes est l’auteur de plusieurs ouvrages (4) et de nombreux articles scientifiques (30 Publications dans des actes de colloques ; 24 Articles publiés dans des revues spécialisées (ACL : 18, SCL : 5) et autres publications (16), traductions (3), écrits à caractère artistique (44).


Husserl-Heidegger, Influence de leur oeuvre en Russie
par Maryse Dennes
Paris, l’Harmattan, 1998, 334p., coll. Ouverture Philosophique
ISBN : 2-7384-6607-9

La confrontation Husserl-Heidegger est par elle-même une problématique philosophique. L’auteur la prend en considération pour la situer dans un contexte d’interculturalité. L’étude historique des influences trouve ainsi son assise et son horizon philosophiques.

En Russie, dès le début des années 1910, l’empreinte de la phénoménologie husserlienne est perceptible dans la revue Logos et à travers les écrits de certains philosophes (N. Losski, S. Frank, B. Iakovenko). Mais c’est surtout Gustav Chpet qui, dès 1914, diffuse et interprète le contenu des Recherches logiques et des Idées 1. Par son intermédiaire et malgré la Révolution, la phénoménologie husserlienne parvient à marquer plusieurs régions du savoir (la linguistique avec R. Jakobson, la littérature avec B. Pasternak, la philosophie antique et la musicologie avec A. Losev, la critique littéraire avec M. Bakhtine).

L’influence de Heidegger est beaucoup plus tardive, mais elle n’est pas séparée de celle de Husserl, qui réapparaît au début des années 1960. L’auteur parcourt l’histoire de la philosophie en Russie, dans les dernières décennies du XXè siècle. Les années 1990 sont particulièrement riches. La professionnalisation de la philosophie et l’institutionnalisation du mouvement phénoménologique s’accompagnent d’une redécouverte du patrimoine culturel. Les références à Husserl et Heidegger participent à l’ouverture de perspectives nouvelles dans le domaine philosophique.


Le numéro 26 de la revue SLAVICA OCCITANIA (2008)
"Gustave Chpet et son héritage aux sources russes du structuralisme et de la sémiotique"
Actes de colloque international organisé à la MSHA du 21 au 24 novembre 2007, publiés avec le soutien du Centre National du Livre et le concours de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3
Sous la direction de Maryse Dennes
Slavica occitania, 2008, 26 (560p.)
ISSN : 1245-2491 / ISBN : 978
-2-9532020-3-8

Cet ouvrage représente une étape importante dans la reconnaissance en France de l’oeuvre du grand philosophe russe Gustav Chpet (1879-1937), mort fusillé à Tomsk, en 1937. Cette oeuvre est restée ignorée jusqu’à la fin de l’ère soviétique. Gustave Chpet fut pourtant, dans les années 1910, le disciple russe de Husserl et le maître de Jakobson à l’Université de Moscou. Sa découverte de la structure du mot et de l’expression peut être considérée comme l’origine oubliée du structuralisme. Son interprétation de la Forme interne du mot se situe dans l’actualité de la sémiotique.


Publications précédentes :

Maryse Dennes : Russie-Occident, philosophie d’une différence, Paris, éd. Mentha, 1991, 158 p.

Maryse Dennes-Staroseltsev : Le baptême de la Russie. Mille ans de foi chrétienne, Paris, éd. Nouvelle Cité, 1987, 223 p.


Deux articles sont accessibles en ligne :

- « Mesto "tela" i kritika klassičeskoj psihologii v proizvedenii Gustava Špeta Vvedenie v etničeskuju psihologiju (La place du "corps" et la critique de la psychologie classique dans l’oeuvre de G. Chpet Introduction à la psychologie ethnique, Logos, N°2 (1999) 12, Moscou, pp. 122-129

- « The Place and Role of Husserlian Phenomenology in Aleksei Losev’s Philosophy », Russian Studies in Philosophy (M.E. Sharpe), vol. 44, N°1, Summer 2005, ed. T. Zakydalsky, pp. 33-43.



Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié