"Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan
Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.

Accueil > Ressources et informations > Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi

Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi

dimanche 2 mars 2014, par Sylvette Soulié


Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi le 7 février 2014

Notre collègue, Elena Jourdan, propose à ceux qui n’ont pas pu voir la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques ou qui voudraient la revoir, de regarder cette cérémonie avec le minutage qu’elle a effectuée, sur la chaîne francetvsport. C’est un spectacle qui évoque les pages majeures de l’histoire russe.

Cliquez ici : c’est le lien où l’on peut revoir la cérémonie en entier. Par ailleurs, c’est aussi disponible en "replay" sur les "box", si vous en utilisez une, et ce jusqu’à jeudi prochain (car limité à une semaine).
La totalité de la vidéo faisant plus de 2h40, vous pouvez regarder en priorité et selon vos goûts les moments suivants :

  • 0h05’30’’ - 0h09’30’’ : l’évocation des lieux, personnalités et créations russes célèbres à partir de l’alphabet cyrillique, à travers le regard d’une petite fille russe prénommée Lioubov, "amour".(voir le détail de l’abécédaire dans les documents ci-dessous)
  • 0h10’00’’ - 0h15’40’’ : évocation du territoire russe avec la multiplicité de ses paysages et de ses ethnies, qui démarre sur une musique de Borodine tirée de l’opéra "Le Prince Igor".
  • 0h17’40’’ - 0h21’20’’ : hymne national russe et levée du drapeau national.
  • 0h21’40’’ - 0h23’20’’ , puis 1h59’ - 2h01’ : images du parcours-relais de la flamme olympique à travers la Russie, commencé le 5 octobre 2013 - 65.000 km parcourus, avec un détour par la station spatiale, les profondeurs du lac Baïkal, les volcans du Kamtchatka, le mont Elbrouz etc.
  • Juste après, commence le défilé des délégations nationales dans l’ordre alphabétique russe, sur fond d’une immense carte satellite projetée sur le stade et le nom du pays prononcé et écrit en 3 langues :
  • 1h06’50’’ : passage de la délégation française
  • 1h12’40’’ :passage de la délégation russe, sur la musique (notamment) du groupe TATU intitulée "On ne nous rattrapera pas"
  • 1h19’35’’ : rassemblement de toutes les délégations et petit feu d’artifice dehors et dans le stade.
  • 1h20’- 1h22’ : les 3 mascottes des JO, sur une musique tirée du dessin animé culte de l’époque soviétique "Nou pogodi".
  • 1h22’ - 1h25’ : film intitulé "L"Odyssée russe" évoquant les quelques défis techniques qui ont marqué l’histoire russe, depuis la fondation de l’Etat russe à Novrogod, puis à Kiev (et non à Rostov le Grand !!!) jusqu’à aujourd"hui, avec dans les rôles principaux des acteurs russes célèbres tels que Machkov, Menchikov, Khabenski etc. On y voit notamment le scientifique russe Lodyguine (1874), inventeur de la première ampoule électrique, utilisée en Russie et en Europe (avant d’être perfectionnée par Edison 6 ans plus tard) et ensuite adaptée par Iablotchkov pour l’éclairage des rues (utilisée en Russie, en Europe).
  • 1h25 - 1h32’ : spectacle évoquant quelques caractéristiques typiquement russes, telles que la troïka, les coupoles de la cathédrale St-Basile le bienheureux, les personnages du théâtre populaire, les Cosaques, les poupées traditionnelles, etc. Vladimir Fédorovski (invité de France 2 pour commenter la cérémonie) explique bien le lien entre cet art populaire et l ’avant-garde du début du XXème.
  • 1h33’ : évocation du tsar Pierre le Grand avec la fondation de St-Pétersbourg et la création de l’armée régulière et de la marine (Amirauté).
  • 1h37 : Grand spectacle inspiré de "Guerre et paix" de Tolstoï, par les meilleurs danseurs du pays, avec : le premier bal de Natacha Rostov, ses relations avec Pierre Bezoukhov, André Bolkonski et Anatoly Kouraguine, puis le début la guerre contre Napoléon et l’élan patriotique russe (1812).
  • 1h46 : Spectacle suprématiste (et plus largement l’avant-garde russe du début du XX siècle), transposé sur l’essor artistique des premières années après la révolution de 1917, avec le thème de la kolkhozienne et de l’ouvrier.
  • 1h52 - 1h58’ : Séquence rappelant les côtés positifs de la période soviétique dont les Russes sont nostalgiques. Evocation de Moscou au centre d’une transformation architecturale d’envergure sur fond de musique de films soviétiques célèbres dont l’action de déroule à Moscou ; la valorisation du travail et du sens de l’effort ; l’organisation des pionniers (jeunesse communiste) ; la conquête de l’air et de l’espace ; une ouverture progressive vers la culture occidentale, dès les années 1960 (avec les "stiliagui") ; la vie des Soviétiques telle qu’on la voit dans les films culte avec des musiques tout aussi culte ; l’enfance incarnant l’avenir d’un grand pays en marche vers un idéal.
  • 2h01’ : vue panoramique sur le village olympique (site d’Adler) avec le stage Fisht où se déroule la cérémonie.
  • 2h02’ : discours d’ouverture, notamment par le président du comité d’organisation Dmitri Tchernychenko, d’abord longuement en russe (2h03’) mais aussi très brièvement en français (2h07) (voir le document ci-dessous). il cite notamment la devise de ces jeux : "Жаркие. Зимние. Ваши." (Chaleureux. Hivernaux. Les Vôtres.)
  • 2h18’ : Poutine déclare les Jeux ouverts. Vue d’ensemble sur le site avec feu d’artifice.
  • 2h19’ - 2h22’ : Evocation dansée des colombes de la paix, sur le thème principal du Lac des cygnes de Tchaïkovski. Magistral !
  • 2h23 -2h31 : drapeau olympique porté par plusieurs personnalités russes dont Valentina Terechkova, première femme cosmonaute (1963), Valeri Gergiev, chef d’orchestre et directeur du théâtre Mariinski, le cinéaste internationalement primé Nikita Mikhalkov, etc. Hymne olympique chanté par la diva russe Anna Netrebko.
  • 2h34’- 2h40’ : Evocation de sports d’hiver, sur fond de ciel constellé.
  • 2h40 - 2h47 : la flamme olympique portée par de grandes sportifs russes (Maria Charapova pour le tennis, Elena Issimbaeva pour le chaut à la perche, etc. et aussi Alina Kabaeva, championne de gymnastique) puis allumée par Irina Rodnina (patinage artistique) et Tretiak (hockey). Feu d’artifice final à l’extérieur et à l’intérieur du stade.
Abécédaire de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi en russe par Elena Jourdan
Abécédaire de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi avec les explications en français par Sylvette Soulié
Discours d’ouverture par le président du comité d’organisation Dmitri Tchernychenko, transcrit par Pascale Massicot

Pour voir le minutage de la cérémonie de clôture, cliquez ici.



La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été (...)


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié